In The Media

Justin Trudeau part a la reconquete de l’Ouest

by Yasmine Berthou (Feat. Frederick Gagnon)

Tribune de Geneve
February 7, 2018

Sa visite ressemble à une opération de séduction. Depuis mercredi, Justin Trudeau est aux États-Unis pour faire avancer l’épineux dossier de la renégociation de l’Aléna (Accord de libre-échange nord-américain) et trouver une issue aux conflits commerciaux qui empoisonnent les relations entre les deux pays.

C’est notamment le cas du bois d’œuvre canadien utilisé par l’industrie de la construction américaine, lequel est en moyenne surtaxé de 20%, et celui du secteur des pâtes et papiers auquel les États-Unis imposent des droits compensatoires allant jusqu’à 10%. «La stratégie choisie par Ottawa depuis l’élection de Donald Trump consiste à faire preuve de prudence pour ne pas froisser le président américain et à trouver des alliés chez les décideurs et chefs d’entreprise», analyse Frédérick Gagnon, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand de l’Université du Québec à Montréal.

Moins de quatre mois après un premier passage à la Maison-Blanche, le chef du gouvernement libéral canadien reprend la route. Cette fois pourtant, c’est à distance que Justin Trudeau et Donald Trump s’observeront. L’itinéraire du premier ministre ne passera pas par Washington.

«On a cependant l’impression que Trudeau essaie de gagner du temps, ajoute le chercheur. Plus les négociations sur l’Aléna se prolongeront, moins Trump aura le pouvoir de les conduire à terme.» L’échéance des élections américaines de mi-mandat, en novembre prochain, verra peut-être le début d’une campagne électorale anticipée aux États-Unis et ce sera alors le statu quo.

Discours rodé

Le premier ministre a commencé sa tournée par Chicago, troisième ville la plus peuplée des États-Unis, avant de s’envoler vers Los Angeles pour y défendre «l’interconnexion des économies canadienne et américaine et les bienfaits du libre-échange». «Il va marteler un discours rodé pour faire comprendre au plus grand nombre l’importance du Canada dans l’économie de chaque État américain», estime Erick Duchesne, directeur du département de sciences politiques de l’Université Laval à Québec.

L’enjeu est de taille: le Canada est le premier consommateur de produits made in USA et 10 millions d’emplois américains dépendent directement des relations commerciales entre les deux voisins. En 2016, leurs échanges totalisaient 664 milliards de francs suisses.

Justin Trudeau va également profiter de chacune de ces tribunes pour souligner l’importance des services publics et leur impact positif sur la prospérité de la classe moyenne. Et «même faire valoir le progressisme canadien avec ses bonnes conditions de travail et l’importance accordée à l’égalité homme-femme», croit M. Duchesne.

Dernière étape: San Francisco, le cœur mondial des nouvelles technologies. Le premier ministre ira à la rencontre de nombreux chefs d’entreprise. C’est bien à eux qu’il souhaite vendre le potentiel économique de son pays.


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTERS
 
SEARCH
PODCAST

An Update on NAFTA: Can We Get To A Deal?

September 17, 2018

On today's Global Exchange Podcast, we continue our discussion on the future of the North American Free Trade Agreement (NAFTA). Join host Colin Robertson in conversation with CGAI Fellows Sarah Goldfeder and Eric Miller as they recap the past few weeks of NAFTA negotiations, outline the enduring hot-button issues, and provide some predictions on whether the three NAFTA parties can get to a deal before the end of September.



EXPERTS IN THE MEDIA

Canada wants a UN Security Council seat. Here’s why

by Ben Mulroney (feat. David Perry), CTV Your Morning, September 21, 2018

NAFTA talks pause after U.S., Canada discuss ‘tough issues’

by Josh Wingrove (feat. Eric Miller), BNN Bloomberg, September 20, 2018

NAFTA negotiations ‘grinding forward’: Trade expert

by Catherine Murray (feat. Eric Miller), BNN Bloomberg, September 20, 2018

Canada should not ‘jump in the lake’ with U.S. on tax reforms, despite competitiveness worries: Mintz

by Jesse Synder (feat. Brian Kingston), Financial Post, September 20, 2018

House of Commons declares Myanmar’s treatment of Rohingya a genocide

by Michelle Zilio (feat. Kyle Matthews), The Globe and Mail, September 20, 2018

Canada boosts oil exports to the U.S.

by Tim Daiss (feat. Kevin Birn), OilPrice.com, September 20, 2018


LATEST TWEETS

HEAD OFFICE
Canadian Global Affairs Institute
Suite 1800, 421-7th Avenue SW
Calgary, Alberta, Canada T2P 4K9

 

OTTAWA OFFICE
Canadian Global Affairs Institute
8 York Street, 2nd Floor
Ottawa, Ontario, Canada K1N 5S6

 

Phone: (613) 288-2529
Email: contact@cgai.ca
Web: cgai.ca

 

Making sense of our complex world.
Déchiffrer la complexité de notre monde.

 

© 2002-2018 Canadian Global Affairs Institute
Charitable Registration No. 87982 7913 RR0001

 


Sign in with Facebook | Sign in with Twitter | Sign in with Email