X
HELP US MAKE SENSE OF OUR COMPLEX WORLD
The Canadian Global Affairs Institute provides credible, open access expertise on global affairs. With your support, we can continue to spark impassioned nation-wide discussions designed to help Canadians better understand their role in the international arena.
S U P P O R T   U S
SUPPORT US

In The Media

On aurait voulu nuire au voyage en Inde selon Daniel Jean

by Boris Proux (feat. Jocelyn Coulon)

TVA Nouvelles
April 16, 2018

La comparution tant attendue du conseiller à la sécurité nationale de Justin Trudeau, lundi, laisse planer encore beaucoup de mystère sur la prétendue tentative de sabotage du voyage en Inde.

Le Canada a été victime d’«efforts coordonnés de désinformation» pour faire mal paraître le premier ministre en Inde, a soutenu hier le conseiller à la sécurité nationale Daniel Jean devant les élus.

M. Jean ignore qui est derrière le coup, et nie avoir dit qu’il s’agit du gouvernement indien. Il avait pourtant laissé entendre cette thèse à plusieurs médias, dont le Journal, anonymement en février.

Mal intentionnées

Ces personnes mal intentionnées voulaient, selon lui, faire croire que le gouvernement canadien savait que Jaspal Atwal, un ex-extrémiste sikh condamné au Canada, allait être présent à une cérémonie officielle.

Cela est faux, a assuré M. Jean, même si M. Atwal faisait partie de la liste d’invités du député libéral de la Colombie-Britannique, Randeep Sarai, qui a reconnu son erreur.

Daniel Jean soutient avoir pris lui-même l’initiative de «rétablir les faits», avec l’aide du bureau du premier ministre pour contacter les médias.

Quelle autorisation?

«Il faut maintenant savoir ce que le bureau du premier ministre l’a autorisé à dire», analyse l’ancien conseiller politique de Stéphane Dion, Jocelyn Coulon.

«Le passage de M. Jean me laisse avec plus de questions que de réponse», se désole Vivek Dehejia, spécialiste de l’Inde à l’Université Carleton, à Ottawa.

Les conservateurs veulent savoir pourquoi le premier ministre a semblé accréditer la thèse selon laquelle l’Inde a tenté d’embarrasser le Canada, alors qu’il a réitéré sa confiance envers les fonctionnaires de sécurité en Chambre.

Pour le Nouveau Parti démocratique, la question est pourquoi un fonctionnaire, au lieu d’un élu, a ainsi communiqué le message du bureau du premier ministre.


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTERS
 
SEARCH
EXPERTS IN THE MEDIA

NATO grapples with grasping China’s transportation clout in Europe

by Sebastian Sprenger (feat. Julian Lindley-French), DefenseNews, March 4, 2021

China Doubles the Number of its Protected Animals

by Dan Southerland (feat. John Gruetzner), Radio Free Asia, March 3, 2021

Saudi Arabia’s shadowy power struggles playing out on Canadian soil

by Tyler Dawson (feat. Thomas Juneau), Kingston This Week, March 2, 2021

One Year After Closing, US-Canada Border Remains Closed

by Craig McCulloch (feat. Laurie Trautman), VOA, March 2, 2021

Canada sighs with relief after Biden, Trudeau meeting

by David M. Shrubman (feat. Colin Robertson), Pittsburg Post-Gazette, February 28, 2021

Canada’s new frigate is getting heavier and more expansive

by David B. Larter (feat. Timothy Choi), DefenseNews, February 26, 2021


LATEST TWEETS

HEAD OFFICE
Canadian Global Affairs Institute
Suite 1800, 150–9th Avenue SW
Calgary, Alberta, Canada T2P 3H9

 

OTTAWA OFFICE
Canadian Global Affairs Institute
8 York Street, 2nd Floor
Ottawa, Ontario, Canada K1N 5S6

 

Phone: (613) 288-2529
Email: [email protected]
Web: cgai.ca

 

Making sense of our complex world.
Déchiffrer la complexité de notre monde.

 

© 2002-2021 Canadian Global Affairs Institute
Charitable Registration No. 87982 7913 RR0001

 


Sign in with Facebook | Sign in with Twitter | Sign in with Email