In The Media

Une rencontre entre Justin Trudeau et Donald Trump lundi

par Guillaume St-Pierre (avec Ferry de Kerckhove)

TVA Nouvelles
9 février 2017

ustin Trudeau devra se montrer «ferme», mais «souple » pour traverser le champ de mines diplomatiques que représente son tout premier tête-à-tête avec le président américain Donald Trump, selon deux anciens ambassadeurs canadiens.

La première rencontre tant attendue entre les deux chefs d’État aura lieu lundi prochain, a confirmé le bureau du premier ministre, jeudi.

Dans un bref communiqué, on indique que MM. Trudeau et Trump «se réjouissent à la perspective d’échanger sur la relation unique entre le Canada et les États-Unis».

Il n’en demeure pas moins que les points de divergence entre les deux hommes sont nombreux, de l'immigration au commerce international en passant par la lutte contre le changement climatique.

«Il y aura des frictions, c’est évident, croit l’ancien ambassadeur canadien en Indonésie et en Égypte, Ferry de Kerckhove, en évoquant la personnalité imprévisible de Donald Trump.

L’ancien ambassadeur du Canada à Washington Raymond Chrétien soutient pour sa part que les premières minutes du tête-à-tête seront «cruciales».

Le «principal objectif» de M. Trudeau sera alors d’«établir un bon climat» entre son équipe et celle du président Trump.

«Les deux hommes vont se jauger et s’étudier, soutient l’associé et conseiller stratégique chez Fasken Martineau. S’il y a un bon rapport personnel qui s’installe, tout va être plus facile dans les mois et les années à venir.»

Les deux experts estiment que Justin Trudeau a les qualités interpersonnelles nécessaires pour s’adapter à la personnalité abrasive du président Trump.

M. de Kerckhove croit d’ailleurs que le premier ministre Trudeau doit aborder sa rencontre avec le nouveau locataire de la Maison-Blanche «avec une certaine sérénité, parce que les Américains sont parfaitement conscients de l’importance de la relation» entre les deux pays.

Après avoir fait connaissance, MM Trudeau et Trump risquent de vouloir passer en revue les grandes questions internationales pour ensuite s’attaquer aux sujets plus litigieux, estime M. Chrétien.

Les relations commerciales entre le Canada et les États-Unis monopoliseront à coup sûr les discussions entre les deux leaders.

Donald Trump a promis de déchirer l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) s’il n’est pas renégocié à son goût, alors que Justin Trudeau est un fervent partisan du libre-échange.

Dans ce contexte, le chef libéral devra se montrer «accommodant, mais ferme», dit M. Chrétien.

Ferry de Kerckhove croit aussi que Justin Trudeau devra continuer à faire preuve de retenue au sujet du controversé décret Trump sur l'immigration, actuellement suspendu par la justice.

«Je suis convaincu que M. Trudeau affirmera notre façon de faire les choses, non pas en critiquant les États-Unis, mais en rappelant notre façon d’être», affirme-t-il.

La visite de Justin Trudeau à Washington lundi survient après une véritable valse des ministres dans la capitale américaine cette semaine.

Au cours des derniers jours, pas moins de trois ministres seniors du gouvernement Trudeau ont été dépêchés au sud de la frontière pour faire connaissance en personnes avec leurs homologues ou des hauts placés républicains.


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.
SUBSCRIBE TO OUR NEWSLETTERS
 
UPCOMING EVENTS

CONFERENCE
Security, Commerce and FDI in Canada

October 1, 2019

Toronto, Ontario | GET TICKETS

LUNCHEON
Priorities for the Next Government

October 24, 2019

Vancouver, British Columbia


SEARCH
THE CGAI PODCAST NETWORK

China's Rise as a Rule Maker and Tech Empire

August 19, 2019

(feat. Colin Robertson and Stephen Nagy)



Learning and Adapting, or not

August 21, 2019

(feat. Stéfanie von Hlatky, Stephen Saideman, Alexander Salt, and Christopher Ankersen)



Canada's mission in Iraq

August 16, 2019

(feat. Dave Perry and Colin Keiver)



EXPERTS IN THE MEDIA

Australia's decision to join U.S.-led maritime mission off Iran likely to heighten pressure on Japan

by Jesse Johnson (featuring Stephen Nagy), The Japan Times, August 21, 2019

Edmonton man barred from leaving Pakistan fights to come home

by Andrea Huncar (featuring Ferry de Kerckhove), CBC, August 21, 2019


LATEST TWEETS

HEAD OFFICE
Canadian Global Affairs Institute
Suite 1800, 421-7th Avenue SW
Calgary, Alberta, Canada T2P 4K9

 

OTTAWA OFFICE
Canadian Global Affairs Institute
8 York Street, 2nd Floor
Ottawa, Ontario, Canada K1N 5S6

 

Phone: (613) 288-2529
Email: contact@cgai.ca
Web: cgai.ca

 

Making sense of our complex world.
Déchiffrer la complexité de notre monde.

 

© 2002-2019 Canadian Global Affairs Institute
Charitable Registration No. 87982 7913 RR0001

 


Sign in with Facebook | Sign in with Twitter | Sign in with Email